· 

Je suis critique de jeux

Si vous n'aimez pas entendre certaines choses ou du moins ce que je ressens en suivant l'actualité ludique, passez votre chemin… Autrement, vous pouvez lire cet article.

Bien entendu, je m'attends à recevoir des critiques très froides, d'autant plus que j'écris ici, seulement mon sixième article.

Alors, pourquoi je serai plus pertinent qu'un autre ? Il n'y a aucune raison valable mais j'ai envie de dire certaines choses qui m'énervent dans ce monde ludique. Vous pouvez le voir comme une sorte de thérapie qui me fait sortir tout ce que j'ai sur le cœur.

Comme j'aime bien écrire depuis tout petit, mon médecin m'a toujours dit d'étaler sur papier ce qui me dérange. Quand on est adulte, cela fait également le plus grand bien, cela vous évite des ulcères, si, comme moi, vous avez du mal à extérioriser, à parler…

Revenons-en au sujet du jour : les critiques de jeux.

On voit depuis 2 ans fleurir un grand nombre de sites liés aux jeux de société mais également beaucoup de youtubeurs.

Si l'on prend les chiffres annoncés par le Festival International des Jeux de Cannes, 313 journalistes et influenceurs auraient participés à l’édition 2020.

 

Si vous me le permettez, je me pose la question de qui sont-ils ?

 

Franchement, si l'on regarde sur la toile, ces chiffres me paraissent insensés. Effectivement, les médias nationaux sont de plus en plus nombreux à venir sur place et c'est tant mieux pour notre milieu. Mais, au regard des badges Presse que j'ai vu passé dans les couloirs, il me semble assez facile de récupérer ce passe-droit : un site Internet et quelques articles et je suis influenceur ! Youpi ! 

De nos jours, faire un site, écrire et donner son avis, c'est assez facile d'accès, cependant dire des choses intéressantes, travailler son contenu, faire des recherches, ce n'est pas donné à tout le monde et cela me semble être un vrai travail. 

Me donner de la valeur, ou en donner à un autre passionné me semble exagéré. En donner aux rédacteurs de Tric Trac ou Ludovox, pour ne citer qu'eux, me semble plus pertinent.

 

Alors, quels sont les objectifs ? Pourquoi créer un site ? Pourquoi faire des vidéos ?

Tout d'abord, je pense que tout comme moi, ce sont derrière les écrans, des passionnés qui ont envie de partager leur passion du jeu.

Mais, avez-vous besoin de nous pour suivre l'actualité ludique ?

Si le contenu est différent de ce qui se fait ailleurs, pourquoi pas… Mais, si c'est pour faire la même chose que tous ceux qui en font leur métier, l'intérêt est minime, et pourtant…

Je dois être une des rares personnes à le percevoir comme cela. Suivant l'actualité ludique de nombreux éditeurs et distributeurs, je lis régulièrement les newsletters de ceux-ci. Et certains, vont chercher la petite phrase qui leur fait plaisir et qui donnera une légitimité à leurs jeux. Mais, de quelle légitimité parle-t-on ? Est-ce-que le simple fait d'avoir un site Internet valide notre avis plus que quelqu'un qui aurait écrit son avis et noté un jeu sur un site existant ?

Dans notre société actuelle, l'avis cautionne et valorise, l'Humain s'est accommodé de cela et y prête une attention toute particulière, ce qui fait qu'une simple phrase écrite par n'importe qui peut générer des ventes. Alors, l'Homme fonce, Machin a dit que le jeu est trop bien et Truc a dit la même chose. C'est vraiment qu'il doit être bien !

Alors, même un site insignifiant le devient. Donc, pourquoi ne pas se lancer ? En plus, j'aurai des jeux gratuits !

 

Les jeux gratuits forcent-ils à donner un avis positif ?

 

Tiens, si je créais ma chaîne YouTube ou un site, j’aurais des jeux gratuits !

Pour certains, c'est un objectif, pour d'autres, cela leur ait tombé dessus à force d'écrire. 

Ces personnes se retrouvent alors confrontées à ce qu'elles n'avaient pas prévu : ne plus oser dire ce qu'elles pensent. Ne plus être critiques mais écrire des articles insipides qui disent que le jeu est vraiment bien alors que ce n'est pas forcément le cas…

Force est de constater qu'à l'heure actuelle, trop peu d'articles sont critiques.

Attention, par la critique, je ne parle pas du sens péjoratif du terme qui serait d'écrire sur un jeu pour en dire tout simplement que du mal.

Être critique, c'est être capable de dire ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas en étant constructif, expliquer pourquoi cela ne marche pas, plutôt que de dire le jeu est un navet.

Si vous prenez un critique de films, celui-ci saura vous dire ce qu'il a aimé et ce qui ne fonctionne pas (pas tous, effectivement). Bien évidemment, il y a toujours une part de subjectivité dans la critique. Cela semble très humain.

A l'heure actuelle, je trouve que le blog Un Monde de Jeux tenu par Martin Vidberg est le site qui s'approche le plus de ce que l'on connaît dans le 7ème Art.

 

Le "Monde ludique" est en pleine expansion, et créé des vocations. La plupart des acteurs (auteurs, éditeurs…) sont très accessibles et à l'écoute. Mais, si vous venez de créer votre site, ne croyez pas que l'on va vous ouvrir la porte tout de suite et vous faire une confiance absolue ! La confiance se mérite et il faut savoir faire ses preuves, être différent de l’existant, aller chercher de nouveaux publics non impactés par les sites existants, bref s’ouvrir au grand public qui fait ses achats de jeux qu’en supermarché.

 

Finalement, par cette approche, je me différencie de l’existant et je s’appelle Le Joueur Arverne !

 

Si vous souhaitez suivre l’actualité Ludique, n’hésitez pas à aller visiter ces sites Internet :

-          Tric Trac : https://www.trictrac.net/

-          Ludovox : https://ludovox.fr/

-          La Radio des Jeux : http://laradiodesjeux.org/

-          Un Monde de Jeux : https://www.lemonde.fr/blog/unmondedejeux/

 

-          Jeux Soc : https://jeuxsoc.fr/

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Julie (mercredi, 13 mai 2020 21:41)

    Je confirme, obtenir un badge Presse au FIJ est assez facile. Beaucoup plus compliqué à Essen...
    Je conseille la lecture de cet article sur TricTrac : https://www.trictrac.net/actus/la-critique-ludique-nexiste-pas.
    Et être journaliste n'est pas forcément être "critique de jeu". On peut parler de plein de choses sans parler des jeux ;)
    Je suis surprise de ne pas voir Geeklette dans ta liste. Une raison?

  • #2

    Le Joueur Arverne (jeudi, 14 mai 2020 12:57)

    Effectivement, j'avais lu cet article il y a quelques temps.
    Pour Geeklette, c'est très bien comme site, mais si je regarde le Top pour débuter dans les jeux de société, on est loin de la réalité du terrain. Ce sont les joueurs qui parlent aux joueurs. Du coup, je suis resté sur ceux que je visite le plus souvent ;)

  • #3

    Florent Dutto (samedi, 16 mai 2020 14:25)

    Effectivement je vient de voir "le Top 15 pour démarrer" seulement 4/5 sont des bonne porte d'entrée du monde du jeux . Le reste c'est vraiment très gamer (genre wingspan, abyss ou welcome to...)